En cas stress, d’anxiété ou de problèmes plus profonds, contactez votre art-thérapeute à Pessac pour participer à un atelier :

L’art thérapie utilise le processus créatif dans une visée thérapeutique. Généralement utilisé en psychothérapie, votre art-thérapeute à Pessac peut se servir de différents supports tels que le dessin, la sculpture ou encore la pâte à modeler. Le but est de permettre au sujet d’explorer ses motions pulsionnelles inconscientes et de les exprimer autrement que par la parole.

Grâce au medium (support à la création) votre art-thérapeute à Pessac vous permet de faire ressurgir des émotions enfouies ou contenues qui s’expriment ainsi dans l’½uvre. En se mettant en mouvement et en se focalisant sur le moment présent, le corps fait appelle à des pensées, des rêves ou des sentiments qui s’inscrivent sur un support concret et qui donne un sens nouveau au sujet. Grâce à cette démarche, la personne peut ainsi avoir une vision et des comportement différents vis-à-vis de ce qui le tourmente.

Lors d’une première séance, votre art-thérapeute à Pessac peut vous proposer les ateliers suivants :

• le coloriage ou le dessin, qui favorise la concentration et permet de réduire le stress

• le théâtre, qui permet d’incarner le rôle d’un personnage fictif et de raconter sa propre histoire plus librement

• la musique, autrement appelée musicothéraphie privilégie l’expression des émotions

• la danse, qui favorise les mouvements du corps et l’interprétation gestuelle

Particulièrement préconisé pour les personnes qui présentent des troubles psychologiques, l’art-thérapie est aujourd’hui largement plébiscité par les professionnels de la santé. C’est pourquoi elle trouve également sa place dans les institutions suivantes :

• Dans les maisons de retraite, car elle améliore les fonctions cognitives de manière significative

• Pour les patients atteints du cancer, car elle permet de les soulager lors d’épisode dépressifs

• En cas de stress ou d’anxiété, grâce à des émotions positives  

• Pour aider les patients atteints de trouble post-traumatique en leur permettant s’exprimer autrement que par la parole