4 Résultats Cardiologue à Brest

Qu’il s’agisse d’un simple dépistage ou du suivi de maladies cardiovasculaires, n’attendez pas avant de prendre rendez-vous avec votre cardiologue à Brest :

Votre cardiologue à Brest est un médecin spécialisé dans le dépistage et le suivi des maladies du c½ur. Il faut savoir qu’en France, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès avec près de 180 000 morts chaque année. Quel que soient votre âge et vos habitudes au quotidien, prendre rendez-vous avec son cardiologue est donc très important afin de faire un bilan sur votre état de santé.

Votre cardiologue à Brest s’attachera plus particulièrement à détecter ou prévenir certaines maladies cardiaques que sont : l’insuffisance cardiaque, l’hypertension artérielle, l’infarctus du myocarde, les troubles du rythme cardiaque, l’embolie pulmonaire, les problèmes de circulation sanguine…

Lors de votre première séance qui durera environ une demi-heure, votre cardiologue à Brest commencera par vous interroger sur vos antécédents familiaux et personnels. En recoupant les informations, il tiendra compte de vos analyses sanguines et plus spécifiquement de votre taux de cholestérol, de créatinine, de glycémie, et de triglycérides. Il dressera ensuite la liste des médicaments que vous êtes susceptible de prendre ou qui vous sont régulièrement prescrits. Par la suite, il procédera à un examen plus approfondi avec par exemple la prise de votre tension artérielle ou l’écoute de votre c½ur et de vos poumons. Il peut également vous faire passer un électrocardiogramme (ECG), un test à l’effort, une électrocardiographie…

Une fois ce premier bilan effectué et en fonction des résultats, votre cardiologue de Brest sera en mesure de fournir un diagnostic qui lui permettra de prescrire un traitement médicamenteux. Il est généralement assorti de consignes de préventions et de recommandations en matière de régime alimentaire et d’activité physique. Si besoin est, il vous réorientera vers un centre spécialisé pour des examens complémentaires et/ou un acte chirurgical.

Il faut savoir qu’actuellement :

    • 500 000 Français souffrent d’insuffisance cardiaque

    • L’hypertension artérielle touche presque 20 % de la population française

    • Fumer augmente de 8,5 fois le risque cardiovasculaire